Travaux artistiques d'Ariane Sirota

à l’Espace d’Art Contemporain de Bédarieux

IMG_20151220_155833Je suis tellement soulagéE que l’accrochage soit passé et bien passé que j’en oublie les maux de dos du début de la semaine dernière. Même si je suis assez contentE de l’installation de mes pièces (oui la photo est de mauvaise qualité, c’est presque fait exprès pour ne pas trop dévoiler les choses alors que l’ouverture officielle n’a pas encore eu lieu), ma satisfaction est surtout liée à la façon dont la journée s’est déroulée. C’est la première fois que j’expose au sein de l’association des Créatrices et Créateurs du Caroux au Canal du Midi. 18 exposantEs, dans un lieu encore rarement ouvert aux modestes artistes travaillant alentour, avec aussi quelques différends entendus dans des temps de préparation, optimiste comme je suis, je redoutais cette journée.

La tension est d’abord retombée rassuréE en voyant que mes pièces prenaient une tournure satisfaisante dès mardi. J’ai pu avoir d’autres occupations… le jour durant. J’ai apporté bien des retouches tant le stress des préparatifs n’avait fini de me quitter. Oui, jusque dans la nuit de samedi à dimanche. Cette dernière insomnie a été l’occasion de préparer aussi du petit matériel utile à tout le monde, et de quoi confectionner un rideau pour abriter les peintures de grand format de l’exposition qui se terminait la veille de notre accrochage.

C’était très important pour moi de parvenir à faire autre chose que préparer mes prochaines expos, de faire en dehors de la pression de la date butoir. J’ai écrit quelques nouvelles pages du projet en cours depuis quelques années. En parler publiquement la semaine passée m’a peut-être mis le même genre de pression en fait. Mais ça m’a fait très plaisir de m’y remettre avec à la fois un recul et en même temps cet élan venant des encouragements reçus et de ce que les échanges ont pu éclairer sur l’organisation de la narration afin de facilité l’accès aux parties écrites dans des français modifiés.

Affiche webJe fais ma mise à jour dès ce soir car demain, la journée est chargée. On ouvre l’expo à 9h30, il y a des performances prévues, et comme c’est jour de marché, je vais essayer d’aller tracter pour inviter au vernissage du soir.

Puis il faudra aller cuisiner, se changer et se préparer à prendre la parole au nom des CCCCM à la demande de ma camarade qui s’y est collée la fois précédente. J’ai commencé par ne pas y voir d’inconvénient, rédigeant rapidement un discours de circonstance. Ce soir je me rends compte de l’effort de cloisonnement intérieur qu’il va me falloir fournir pour formuler certains des remerciements d’usage.

Si vous voulez me voir sur place plus au calme, j’y serai souvent, en particulier les mercredis après-midi, ce 23 décembre, je modèlerai une nouvelle Ninouche.

Pour aller avec mon esprit du moment semble-t-il, voici quelques nouvelles images à la rubrique Escaliers :

Bonne semaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s