Travaux artistiques d'IanE Sirota

Ninouches

Click here to view this page in english

Voilà mes petitEs bonNEshumainEs. L’appellation « Ninouches » vient de John Updike dans Les sorcières d’Eastwick : une des sorcières sculpte des figurines féminines sur lesquelles elle prend toujours le temps de marquer la fente pubienne.

Le motif de la maison, parfois simplifié en cube, était omniprésent au dans les premières que j’ai d’abord modelées en terre et qui ont été moulées :

Les tirages initiaux étaient en cire d’abeille et en cire dépilatoire de récupération. D’autres matières, elles aussi issues du recyclage, ont amené une variété de couleurs :

Depuis, avec les cires les plus souples, je suis revenu au modelage direct :

Certaines Ninouches se sont épanouies à l’échelle 1 :

Présentées pour la première fois en grand nombre durant l’été 2014 au Petit Casino d’Ailleurs à Ault (Somme).

Pour en savoir plus :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.