Travaux artistiques d'Ariane Sirota

Informations

Ariane Sirota, un parcours, une démarche

Grandissant en banlieue parisienne dans les milieux de l’éducation populaire, iel a eu accès à des activités d’expression plastique dès le plus jeune âge. L’argile à la place de la pâte à modeler, et bientôt les pastels gras plutôt que les crayons de couleur. Un professeur d’arts plastiques qui marque, des cours pris non loin du Louvre, et les heureux hasards des rencontres la mèneront à une école de bijouterie dont iel retient les cours de “recherche et création” qui ravivent le souvenir du début de la formation de son regard. Le projet d’installation de l’atelier prend forme dès 1998.

De l’idée à la mise en œuvre, la rencontre des réalités des conditions de travail dans différents secteurs successifs viennent troubler profondément une sensibilité nourrie des valeurs portées au fronton des établissements publics et par bien des adultes en chair et en os l’ayant encadréE dans ou hors les écoles.

auto web

De la violence ressentie à ne prendre que tardivement conscience que les trois mots qui terminent en -té sont loin d’avoir tout leur sens dans la vie quotidienne du plus grand nombre, naît un profond sentiment de révolte. Constatant le bridage profond, jusque dans les imaginaires, l’intervention socio-politique finit par apparaître urgente, incontournable, en 2010.
Pour toucher divers publics, iel use de différents médias, tels l’écriture ou la sculpture, mais aussi les ondes des radios associatives. Ce qui læ meut, des pinceaux aux micros, c’est une quête de sens, la volonté de remettre en question rapports de domination si implicitement établis qu’ils en sont difficiles à déceler, à nommer. À interroger fondements et portées, son espoir est d’offrir, un souffle de liberté… ou un sursaut d’indignation.

Parmi les ressorts de cloisonnement social qu’iel tient à bousculer figure le sexisme.

Pour traiter des éléments quotidiens qui participent du maintient d’un ordre établi et des aliénations consenties, il lui importe de travailler à partir de matériaux usuels, détournés ou issu de la récupération quand il s’agit de peinture ou de sculpture, et souvent d’images pouvant faire un écho familier, s’agissant de photographie.
Sa propre prise de conscience avance au gré de ses recherches. Ainsi, par exemple, la présentation de son travail a évolué, le cadre a été abandonné avant de devenir matière première.
Parallèlement, les lieux d’exposition qu’iel choisit sont divers : extérieurs, médiathèques, lieux de soin, etc.

Pour suivre les mises à jour de ce blog, vous pouvez cliquer sur le bouton « Follow » dans la colonne de droite un tout petit peu plus haut, ou sur facebook, par la page consacrée.

Ariane Sirota, artiste pluridisciplinaire ayant son atelier dans l’Hérault, inscritE à la maison des artistes.

Pour acquérir les œuvres présentées sur ce blog, si vous ne pouvez vous rendre sur un lieu d’exposition, vous pouvez prendre contact via le formulaire en bas de page ou par courriel : ariane.sirota’at’gmail.com

Une demande de précision n’engage à rien, n’hésitez pas à prendre contact pour obtenir des informations  sur la/les pièce(s) qui vous intéresse(nt).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s