Travaux artistiques d'IanE Sirota

Matières

Les dés sont jetés

Une semaine de relations difficiles avec Morphée s’achève, en tout cas, je l’espère. Car il en faut de l’énergie pour continuer à mener des projets dont on espère encore qu’ils participent à une transformation sociale.

Samedi s’ouvrait la 4e édition des Imprévus au Village de Saint Gervais sur Mare. J’ai eu beaucoup de mal à me concentrer ne serait-ce qu’un minimum sur la préparation de cet événement. Je me suis d’abord atteléE à la fabrication de boîtes lumineuses pour enfin présenter quelques pièces de la série Lumière. InsatisfaitE, j’ai repris d’autres pièces, elles aussi sur papier mais dans un tout autre style : (suite…)


Première, fin.

couloir décrochéDSC00108Ma première exposition de l’année s’est donc achevée. C’était aussi le premier accrochage de Grilles… et fouillis végétal.

Je suis arrivéE dans la Drôme dès jeudi afin de retrouver les classes qui avaient fait la visite début janvier. Nous avons poursuivi les jeux de composition avec les miniatures de cette grande série.

J’ai rangé soigneusement les plus grands formats afin de me faciliter la tâche à la fin du mois, quand je les ressortirai dans les murs de la Maison Cévenole et des Arts et Traditions Populaires de Saint Gervais sur Mare.

autodétermenroute IIAvant de reprendre la route, j’avais pris mon courage à deux mains pour oser les mouiller malgré le froid, un Autodétermination II est en route. Il ne sera pas achevé de si tôt car je vais rester loin de mon atelier plus longtemps qu’à l’habitude.

D’ici là, du travail administratif m’attend : envoi de dossier de candidature pour une résidence, et surtout préparation d’une ébauche de brochure sur les créateur-e-s du territoire où se trouve mon atelier, qui prend un peu plus de temps.

 

Ah, et il y a aussi la commande des tirages et encadrements pour l’autre exposition photo du début Mars. Bref, de longs moments à passer au clavier.

J’essaierai de m’offrir une pause sortie photo car je sens le fond du tiroir en en sortant aujourd’hui deux images rejoignant la rubrique Matières :

 

 

Bonne semaine !


Navette…

Début de semaine dernière j’ai appris la date de dépôt des œuvres pour le Salon d’Automne International France-Israël à Tel Aviv, « Maudite soit la guerre ». Cette date est plus proche que ce que j’avais anticipé, soit antérieure à celle du concours Artymétal, mais tout de même postérieure au possible rapatriement de la dernière Ninouche laissée au Petit Casino d’Ailleurs, que j’espère encore reconstituer encore une fois avant de la remiser dans mon atelier héraultais, ce qui me mobiliserait physiquement sur Paris le 17 au soir, et puis de toute façon, je tiens à faire à manifestation du 18 donc pas possible de redescendre avant le 19 et remonter sans encombre avant le 21/10 14h dans ces conditions, le tout en voiture puisqu’il s’agit bien de charrier des pièces… Bref, je dois monter ma peinture à Paris, au Grand Palais, là où elle a été montrée pour la première fois l’an passé, or, je m’y trouvais justement ce matin encore, mais pas elle. Je ne pensais pas la sortir de son lieu de stockage avant le dernier moment, et comme tout est relatif, me voilà épuiséE par un nouveau voyage automobile de quelque 700km pour la remonter d’ici la fin de la semaine (pour alors aller chercher ma Deboulet dans la Somme ) non sans avoir achevé ma sculpture pour Artymétal avant de repartir.

Vous n’avez pas tout suivi ? C’était l’objet… Enfin, voilà, ça vous met dans le bain de mon état d’esprit à l’annonce de la date, et j’avoue que le calendrier est assez rempli pour que tout ne me semble encore calmement ordonné, ou du moins que je me sente en ordre de marche pour faire face à tout cela. Enfin, il est somme toute logique que cette expression militaire ne me siée point…

Mais puisqu’on est dans ce lexique voyez un peu quelle Matière j’ai ramené d’un bunker :

De là à chanter I want to break free…

bonne semaine !


Clôtures et préparatifs

Ces derniers jours, je suis alléE collecter ce qui restait de Mais, Je t’aime

On peut en tout cas y voir que le milieu a été respecté : il n’y a plus de trace de notre passage et la faune semblait avoir adopté ce que nous avions laissé là le temps de l’exposition.

Mes autres activités drainent pas mal d’énergie, je n’ai pas encore trouvé mon nouvel équilibre entre tous ces terrains d’implication. Et d’autres changements (que je n’ose encore rendre publics) étant à venir, je crois qu’il faudra encore du temps avant que je puisse prendre de nouvelles marques.

Et pour évoquer temps et marques, c’est dans la rubrique Matières qu’il y a du nouveau cette fois-ci :

Bonne semaine !


Dispersion

affiche pardaoxeMSF

Encore une fois j’ai semé une partie de mon matériel. Pas autant que la dernière fois ainsi la mise à jour n’en pâtit pas trop… C’est d’un autre oubli que vient un manque. J’ai en effet semé une œuvre sans prendre le temps de la photographier. Je vous offre donc l’affiche correspondante afin de combler le manque. Je serai bien sûr au vernissage ce samedi à Roujan, au 29 ter avenue Henri Mas pour trinquer à cette exposition mobilisant une trentaine d’artistes. (suite…)


Impromptu

C’est bien tard aujourd’hui que je fais cette mise à jour. Je n’avais pas prévu le déplacement que m’a tenue éloignéE du clavier jusqu’à cette heure. Je n’avais pas prévu non plus que ma ponceuse à ruban me lâche vendredi et me laisse donc incapable de vous montrer une avancée significative dans mon travail pour le projet BIC Silence Hurlant.

La semaine avait commencé sur les chapeaux de roues (suite…)


Flottement

Et bien, voilà ce que ça donne avec un peu plus de lumière : (suite…)


Près de l’eau, j’expose…

L’Eaufant est de nouveau accroché :

(suite…)


Il n’y a pas d’heure pour se faire plaisir…

Je passe des heures à remanier ce blog afin de vous permettre d’accéder autrement à son contenu. Je vous invite à l’imaginer chez vous. Des bons de commandes se sont donc glissés dans les pages des ensembles déjà présentés : L’Eaufant et Castagne, cette dernière ayant été rafraichie et enrichie au passage.

La mise à jour des pages concernant les peintures s’est aussi poursuivie. Les formats étant souvent supérieurs à ceux des photos, l’envoi postal n’est pas envisagé à ce jour. N’hésitez pas à me contacter à ariane.s.h »at »hotmail.fr si vous êtes ou passez dans la région, une remise en main propre est tout à fait possible, comme pour les photos, d’ailleurs.

Notez que les tarifs des photos s’échelonnent de 20 à 50 € selon formats et finitions. Et pour les peintures de 60 à 250 € selon formats et techniques. Ses prix s’entendent avec encadrement et hors frais de port éventuels.

o

o

Côtés inédits, voici une nouvelle entrée pour la récente rubrique Recherche Accord.

o

o

Et pour la rubrique Matières s’étoffe d’une dizaine de nouveaux clichés.

Extraits :

o o o


Presque en vacances, presque…

Je n’étais pas censée y être encore, quoi qu’en montre le blog. Et ce n’est pas ce que j’y ajoute aujourd’hui qui vous fera croire à mes dires ! Pourtant, pourtant…

Des 8 nouvelles Grilles, seules 2 proviennent de pas trop loin de mes pénates, les voici :

o o

(Retrouvez les 6 autres sur la page dédiée)

 

Et des 4 Pierres qui s’ajoutent à l’édifice, une est encore d’un autre ailleurs :

(Retrouvez les 3 autres sur la page dédiée)

 

Pour me motiver à travailler cette semaine, je vous livre la quasi totalité du stock actuel en alimentant aussi les Matières, encore avec du local, mais pas que :

o o

En bonus, vous en retrouverez certaines dans la rubrique Retouche, mais aussi des inédites.

 

Voilà la flopée de la semaine à la portée de vos clics. Elle a échappé belle ou poubelle autour de manipulations hâtives de ma part. Je crois que j’en ai bien besoin de ces vacances…!

 

Bonne semaine !


En chemin

Petit temps d’attente dans la préparation de l’expo : premiers tirages au format 30×40 attendus mercredi. D’autres choses sur le feu côté matérialisation, c’est un peu le thème des prochains jours.

Pour patienter, j’en reviens au cheminement, à nouveau des photos prises lors de ma marche vers la source ou antérieures mais en lien avec l’eau. Vous pourrez aussi les retrouver dans Matières, Fouillis végétal, Grilles, Pierre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Vous avez rien remarqué ?

Ben moi si !!!

Première étape du chantier terminée, et pourtant le blog suit son cours. Petite envie de sautiller autour de mon matériel. Mais je ne le fais pas, je suis un peu raide là…

Côté bijoux, je vous ai complété la suite qui présente la démarche avec la future broche en argent :

C’est autre chose que le vert de la cire, même si j’en affectionne la teinte.

Pour la terre, je vous livre un fantaisie que j’avais tenue cachée jusque là :

A retrouver en bas de la page Anato(me).

Je poursuis mon travail sur le texte qui sera le fil conducteur de l’expo photo, je vous épargne la recherche de cadres et autres questionnements techniques sur les marges et formats…

Pendant que la météo me boudait, j’ai trouvé le temps de façonner ça : o

C’était étrange de travailler sous la couverture nuageuse. J’avais pris l’habitude de me mettre à la peinture quand la lumière me mettais en joie.

Côté photo, j’ai rattrapé un oubli de la semaine passée, il y a donc un cliché de plus dans Noir et Ciel d’une part, et un souvenir de mes vacances au Maroc à retrouver dans les matières.

Bonne semaine !


Pour finir sur trois matières

Voici donc regroupées les ajouts de la semaine. Un par rubrique, ou presque…

D’autres pièces sèchent, je touche à la limite technique du matériau pour les autres. Le nouveau pain de terre sera certainement plus coopérant, je fait pourtant plus que songer à renouer avec la cire.

Cette page, comme d’autres publiées la semaine passée, risque de connaître des modifications puisqu’elle n’a pas encore été « relue ». Elle est assez proche de pages que je commence juste à couvrir pour Et après.

J’aurais voulu vous en montrer d’autres, malheureusement, le séchage étant encore incomplet, les photos font un drôle d’effet.

Traces d’une promenade récente pour les deux dernières, je vous donne un autre aperçu :

Je suis donc rentrée chez moi avec en tête une chanson qui me rappelle le lycée et celles qui me l’ont chantée :

C’était dans la nuit brune, sur le clocher jauni,
Sur le clocher la lune, comme un point sur un i…

(on prend quelques libertés avec Musset quand on se transmet les chants…)


Matières vertes


Matières

Lumière


Il paraît que c’est Noël

J’ai entendu dire que c’était de saison, je vous offre donc :
– 4 vues de plus soient 2 bagues à voir aux doigts
– une nouvelle vue de ce que j’ai sorti de la barbotine l’hiver dernier (oui c’est chiche de ce côté là, mais je suis un peu loin de mes murs pour y travailler),
– la première page de ce qui m’occupe actuellement à découvrir sur une page dédiée,
– 4 nouvelles peintures sont visibles dans la rubrique couleurs,
– une nouvelle page du côté photo (j’en avais annoncé la préparation la semaine passée, j’y ai adjoint des clichés pris hier dans les couloirs de la ligne E du RER parisien, et oui, ça fait loin de l’atelier…)

Bonnes fêtes les gentes !!!