Travaux artistiques d'IanE Sirota

Grilles

Les rendez-vous manqués

Il est rare que je ne poste pas chaque semaine, parfois j’ai prévenu que cela pourrait arriver et rédigé tout de même un nouvel article. Jusque dans la journée de mardi, je me suis demandé si j’allais faire une publication. J’étais mécontentE. J’avais l’impression d’avoir perdu mon temps la semaine passée. Je ne vais pas garder la plupart de pages écrites alors. D’autres que j’avais écartées il y a quelques semaines vont peut-être être réintégrées. L’impression de vacuité a pris une place certaine, je ne voyais pas quoi ajouter sur mes pages électroniques.

La réunion prévue jeudi, pourtant déjà reportée, à de nouveau été remise.

Pour changer la donne, j’ai changé de medium. Voici ce qui m’a occupéE quelques heures :

(suite…)


ça, c’est fait

Je suis soulagéE qu’un certain nombre d’événements soient derrière moi. J’ai bien besoin de repos après tout ça.

J’ai pu achever une pièce de plus pour l’exposition à la MJC de Carpentras, la voici en détails :

La journée du vendredi 8 a été éprouvante. Il m’a fallu charger, me rendre sur place, décharger, monter les pièces acheminées en pièces détachées, accrocher ce qui devait l’être, disposer les sculptures et les éléments de texte pouvant éclairer la visite et enfin après tous ces efforts dans une salle surchauffée, me rendre présentable pour le vernissage. Heureusement que ma compagne était là pour m’aider à l’accrochage, je n’aurais peut-être pas tenu le timing sans son soutien. D’autant qu’à l’origine, il m’aurait fallu prépare le buffet en plus du reste. Merci à l’entreprise mécène et aux membres de la MJC qui m’ont épargné cette tâche.

Pour vous donner une idée plus générale de tout ça :

 

Ma première exposition au sein des Créatrices et Créateurs du Caroux au Canal du Midi s’est achevée samedi. Dimanche nous nous sommes réuni-e-s après le décrochage pour faire le bilan de l’événement, puis discuter des perspective pour cette nouvelle année 2016. Plusieurs projets se profilent, je file d’ailleurs ce matin pour un rendez-vous qui verra la validation de l’un d’entre eux.

 

Bonne semaine !


Sauvegardes et montages

La semaine passée a été marquée par une grosse frayeur sur les fonctionnalités de mon ordinateur. Et ce n’était pas simplement les fortes chaleurs qui épuisaient la ventilation. Ses lenteurs le rendaient inutilisable et m’ont fait craindre pour la durée de vie restante du disque dur. Après de laborieuses opérations de sauvegarde en mode sans échec, j’ai pu faire les nettoyages d’usage et voilà qu’il tourne à une vitesse acceptable à condition que je renouvelle ce genre d’opération deux fois par jour.

Il faut dire que si j’ai beaucoup travaillé à l’ordinateur, c’est que j’ai achevé le dérushage des entretiens enregistrés durant le Festival Singulièrement Vôtre. Et après recomptage, ils sont 16 (et non 12 comme annoncé précédemment).

S’en suit le travail de communication auprès de nouvelles ondes afin d’aller vers une multidiffusion des émissions histoire que les artistes puissent les entendre de leur atelier et lieux d’exposition le moment venu.

 

Une autre activité a rendu le plantage répété de mon portable particulièrement cruelle : le 10 juin était la date butoir pour remettre des dossier de demande de financement pour des projets à l’étranger en 2016. Souhaitant mener à nouveau Des corps en ces lieux l’année prochaine, cette fois avec le soutien des organisatrices de  Chouftouhonna, le Festival International d’Art Féministe de Tunis, et notre rencontre étant récente, le bouclage se faisait à la dernière minute, le manque de coopération de l’outil informatique prenait donc des aspects épiques.

Ces difficultés techniques dans la démarche accélérée, m’ont montré une nouvelle fois la disponibilité et la motivation de cette association, aussi, si les fonds visés la semaine passée ne sont pas obtenus, je ne doute pas que nous trouverons d’autres moyens pour mener le projet à bien.

 

C’est en effet sans financement que se prépare ma venue à Helsinki pour la première du projet cet été. Mes conditions d’accueil et le déroulement pratique des choses se précise ces jours-ci. Cela prend forme plus tranquillement dans mon esprit…

 

Même si les figures d’empêchement restent parmi mes thèmes photographiques récurrents :

à retrouver à la page Grilles.

 

Plus que quelques jours pour les Imprévus au Village la semaine du décrochage sera pleine d’autres travaux autrement physiques pour moi, ne vous étonnez donc pas s’il n’y a pas de mise à jour par ici fin juin/début juillet.

 

Bonne semaine !


Plus de sons que d’images

IMG_20150514_091100Cette image pourrait être un bon résumé de ma semaine. Afin de pouvoir tout mener de front, j’ai fait un accrochage anticipé de ma contribution à l’exposition collective de Saint Gervais sur Mare, voici un aperçu de ce que cela donne :

Du Festival Singulièrement Vôtre, un peu comme l’an dernier alors que mon niveau d’implication dans l’événement était tout autre, ce que je retiens, ce sont les rencontres. D’abord de mes voisins exposant-e-s, même si j’ai beaucoup délaissé mon stand, mes envies radiophoniques me menant à chercher à collecter nombre d’entretiens avec mes comparses du long week-end. Cette moisson sonore me tiendra occupéE par le travail de montage dans les semaines à venir afin que les premiers épisodes d’Artetien prennent forme. Il me faut aussi rapidement travailler sur la captation du temps d’échange qui figurait au programme du festival afin qu’un condensé soit diffusé sur Radio Campus Montpellier dans la foulée. Bref, le repos pourtant nécessaire après ces quatre jours, très chauds pour la plupart, n’est pas pour tout de suite.

C’est en préparant ce billet que je me rends compte que j’ai pris bien peu d’images de mon installation, même si j’ai profité de ma nappe noire (au début du festival) pour refaire des images de 2 Ninouches jusque là peu présente mes albums numériques.

Je vous laisse tout de même voir un peu à quoi le tout ressemblait une fois sorti de ma petite voiture :

MLC la briqueterieLa voiture ne se repose pas non plus puisqu’aujourd’hui, je prends la route en direction de ma prochaine exposition dont l’accrochage commence mercredi. Une trentième pièce m’accompagne, que j’ajouterai peut-être aux 29 déjà prévues, si elle n’est pas retenue pour l’événement qui a déclenché ce nouveau prolongement de ma série Autodétermination.

Autodétermination III

Rendez-vous jeudi à Montmorency pour ceulles qui peuvent faire le déplacement (il y aussi un vernissage très recommandable à Saint Ouen l’Aumone, il s’en passe des choses dans le 95 !)

Bonne semaine !


Les préparatifs vont bon train

Donc, depuis la semaine dernière, petit état des transformations :

DSCF6670DSCF6672Malheureusement, elle risque fort de retourner à l’état démonté ou de ne plus être montrée puisque je ne suis pas satisfaite de cet enchevêtrement.

IMG_1726

DSCF6666

L’emballage a commencé pour certaines pièces, comme l’illustre encore la photo suivante se rapportant à des pièces qui n’étaient pas encore en chantier la semaine passée.

IMG_1729

IMG_1733DSCF6669

Éclaircissement sur l’image présentée la semaine passée, je n’ai pu faire une autre photo avec un tas de sciure cette fois car mon matériel m’a encore lâchée, comme il y a un peu plus d’un an pour une pièce d’une échelle similaire.

Maintenant un écho plus lointain :IMG_1730

EngrillementVoilà pour le point d’étape du moment.

Bonne semaine !


Entre bouleversement et continuité

Certains changements sont espérés, attendus, et cela ne regarde pas seulement les présentes pages. Si ils ont pu être projetés avec quelque avance, ils semblent aujourd’hui autrement possibles, probables. Quelque chose s’est mis en branle, discrètement, mais sûrement.

Cette semaine, je partage le dernier groupe d’image rapporté d’Italie il y a plusieurs semaines. Elles se sont ajoutées à la page Pierre : (suite…)


Entre accueils et rejets

Ce sont 33 artistes qui se sont prêtés au jeu lancé par le galeriMSF, Galerie, la maison sans fiche à Roujan. Une règle assez ouverte pour laisser place à bien des formes de fantaisie. Vous pouvez aller découvrir mon approche de la consigne, Paradoxe/Encadrement : (suite…)


Trêve chocolatée

Les bilans n’ont pas de saveur liquoreuse malgré les sucreries ingurgitées. Et si je ne suis pas tout à fait fâchéE de voir 2012 s’achever, je ne suis pas pour autant des plus enthousiastes pour l’an qui vient compte tenu des dernières nouvelles administratives. Pour ne pas perdre pied, je reste accrochée aux fils familiers. Je commence donc par ma contribution à Silence Hurlant qui est maintenant vernie et a donc ses couleurs définitives : (suite…)


Vernissage en milieu humide

Dans la brume ce matin et, d’après les prévisions, sous la pluie jeudi soir à Clermont l’Hérault : de quoi se réjouir d’avoir rendez-vous dans une grande salle chaude d’où on pourra apprécier le bruit de la pluie sur le toit. (suite…)


Ouverture

Aujourd’hui ouvre l’exposition que j’évoque discrètement depuis plusieurs semaines : (suite…)


Préparer à l’accrochage, emballer, déplacer… et recommencer.

Hier, c’étaient donc les Puces d’Art à Salasc. Voilà un peu de ce qu’on pouvait voir depuis l’espace restauration : (suite…)


Déjà Octobre

Alors que je me prépare à assurer l’accueil du public pour Chapat’art cet après-midi, je fais le point sur les autres événements en préparation. J’avais commencé à travailler sur des petits formats en 10x10cm à la demande des organisateurs des puces d’art. Comme ils sont accrochés à Béziers, il me faut terminer les 2 derniers déjà en train d’ici dimanche. Ils seront un peu plus élaborés que ceux suspendus à l’espace Chapat. (suite…)


Candidatures

Certaines démarches ont rencontré un accueil favorable, d’autres sont encore en cours. Ainsi, ce vendredi s’ouvrira l’événement en image à gauche. Vous pouvez venir trinquer avec nous dès 18h.

(suite…)


C’est reparti !

Et oui, si c’est fini depuis la semaine passée pour l’Eaufant à la Médiathèque de Bédarieux, et depuis hier pour le sentier artistique dans le cirque de Mourèze, d’autres choses se préparent et/ou attendent confirmation. (suite…)


Le rangement, c’est après ou avant ?

Cette semaine a été largement occupée par la mise à l’abri, et par la même, au repos, d’une bonne part de mon matériel. Je prépare les vacances d’autres, je protège mes petits objets fragiles ou coupants de petites personnes aussi fragiles et affûtés à leur manière. (suite…)


Flottement

Et bien, voilà ce que ça donne avec un peu plus de lumière : (suite…)


Accroches

Voici donc ma deuxième exposition estivale accrochée : (suite…)


Pas assez net

o

o

J’évoque mon abstinence photographique et l’attente de grain à moudre pour certaines suites. La machine a faim.

Mais pour vous pas de disette, même si je ne vous montre toujours rien du projet de

nouvelle déjà évoqué les semaines passées. (suite…)