Travaux artistiques d'IanE Sirota

Installation

Clôtures et préparatifs

Ces derniers jours, je suis alléE collecter ce qui restait de Mais, Je t’aime

On peut en tout cas y voir que le milieu a été respecté : il n’y a plus de trace de notre passage et la faune semblait avoir adopté ce que nous avions laissé là le temps de l’exposition.

Mes autres activités drainent pas mal d’énergie, je n’ai pas encore trouvé mon nouvel équilibre entre tous ces terrains d’implication. Et d’autres changements (que je n’ose encore rendre publics) étant à venir, je crois qu’il faudra encore du temps avant que je puisse prendre de nouvelles marques.

Et pour évoquer temps et marques, c’est dans la rubrique Matières qu’il y a du nouveau cette fois-ci :

Bonne semaine !


Dans un état proche du lumbago

Quelques heures après la mise à jour de la semaine passée, j’ai démonté entièrement le dispositif d’encadrement qui avait pu apparaître quasi achevé. Tout était à recommencer, en mieux. Le nouveau stock de matières premières est aujourd’hui disponible, reste à assembler tout cela. Compte tenu de mon niveau de stress, je suis heureuse d’avoir reçu un proposition d’aide pour cela, peut-être simplement pour me rassurer. Dans ces conditions, tout est censé être prêt dès ce soir.

En recevant les invitations pour l’événement, j’en ai autrement pris la mesure, ainsi ma semaine a-t-elle été marquée par des douleurs dorsales et autres insomnies… Pour le dos, il faut dire que ceci n’y est pas pour rien non plus :

DSCF6369

Il devrait être habillé et fin prêt pour installation dans le cirque de Courtinals de Mourèze samedi, donc, pour rappel : Dimanche 11h30, vernissage de la deuxième édition des sapins zinzins.

Comme il y a encore du rangement à faire, c’est du côté Structures qu’il y a des ajouts aujourd’hui :

Bonne semaine !


Détruire

English below

Le groupe d’artistes et d’organisateurEs du sentier artistique de Mourèze 2013 s’est retrouvé pour un apéro dînatoire clôturant la semaine de démontage. De quoi finir cette édition sur une note joyeuse alors que c’est en traînant les pieds que j’avais entrepris la tâche. J’avais même repoussé le moment de m’y mettre, de me rendre sur place.

Voici comment j’ai retrouvé ma pièce :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et ce qu’il en reste aujourd’hui :

Le tas est à l’abri des regards des promeneurs, bien sûr.

Je reste émue par le travail mené ici. Le défi de l’ampleur de la forme. Les questionnements sur la démarche et le rapport à l’environnement. Je me réjouis à l’idée de la prochaine édition pour laquelle nous avons été invités à nous impliquer plus avant.

 

Pour rester dans le même genre de thème, voici les nouvelles images dans la rubrique Fouillis Végétal :

Bonne semaine !

 

Destroy

The group of artists and organisers involved in Moureze’s artistic sent this year gathered at the end the week to celebrate the clearing of the site. It was a cheerfull event wich was important to me as I wasn’t really glad to have to destroy my sculptor. I delayed my intervention and didn’t show up for the first days.

 

Here’s how I found my piece on tuesday :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

And what’s left now :

The branches are hidden from the main tracks of course.

I’m still deeply moved by this project. The size of my sculpture, the questions that my proposal arose and how I felt doing it in that particular place. I’m happily looking forward to the next edition for wich we’ve been invited to participate more.

 

To stick to the theme, here are the new pics added in the Vegetal mess :

Have a nice week !


Le festival est déjà fini

English below

Les interventions restent en place jusqu’à la fin du mois. Certaines n’ont déjà plus le visage qu’elles montraient lors du vernissage puisqu’il a été suivi par une forte pluie. D’autres averses avaient émaillé la journée qui a donc eu un relief particulier. Ma pièce principale ne semble pas craindre les intempéries. Ce n’est pas le cas de ma contribution à l’habitation collective de l’arbre de la place du village : (suite…)


Publication

English below

Je suis comme intimidée alors que je prépare cette mise à jour. Je me sens osciller.

Mardi, le vernissage à Lunel a été « intime », l’occasion de discuter longuement avec les quelques présents.

Jeudi, je n’ai pas fait que décrocher à Magalas, nous avons projeté une nouvelle coopération. J’espère pouvoir l’annoncer plus formellement avant leur trêve estivale. (suite…)


Débats, des bas…

Dure semaine entre bouclages de deux nouveaux dossiers pour Talents contemporains, et Itinéraires Photographiques en Limousin alors que j’ai réceptionné mercredi le pli retourné par Réalités Nouvelles. Les finitions pour Silence Hurlant ont repris leur cours tout récemment, pas de quoi vous offrir une nouvelle image, car sur la pièce entière, c’est de l’ordre du détail. (suite…)