Travaux artistiques d'IanE Sirota

L’Eaufant

Surprises

Pendant que j’étais à Berlin, la médiathèque de Magalas a connu un temps fort dans ses activités. J’y étais donc invitée ce soir pour découvrir de quoi il retournait. Un atelier poétique s’appuyant sur mon exposition a été mené, et j’ai pu entendre les textes lus par les enfants avant de me voir offrir un le recueil correspondant. Je les remercie encore pour ce joli moment. Mon prochain passage sur place sera pour le décrochage, dans une petite semaine.

Ce qui m’a fait utiliser le pluriel en titre, c’est qu’un accroc (suite…)


p’t’être ben qu’oui, p’t’être ben qu’non…

Puisque je n’ai pas envie de me retrouver dans les piètres conditions du début de semaine, j’anticipe ma mise à jour. Quelques nouvelles images sont allées grossir la page Perspectives. Certaines que j’aurai voulu montrer la fois dernière, d’autres que je n’ai capturées qu’hier. (suite…)


Cuite

Je vous épargne la photo de mes coups de soleil, après tout, ce n’est pas qu’à ce titre que j’ai choisi celui-ci. Je vous donne en revanche un aperçu de la luminosité en cause :

DSCF5502 (suite…)


Une saison d’expositions

expo eaufant (2)

Cette semaine aura lieu l’accrochage et le vernissage de ma première exposition personnelle pour l’année 2013. Il s’agit de montrer à nouveau mon tout premier projet, L’Eaufant. Je remercie au passage Virginie Lagarde, conteuse, qui a recommandé mon travail à la médiathèque de Magalas. (suite…)


Bientôt Août

Alors que L’Eaufant est encore et toujours accroché à la médiathèque de Bédarieux, l’exposition de peintures en parallèle des sculptures de Bernard Armand sera décrochée demain. (suite…)


Le rangement, c’est après ou avant ?

Cette semaine a été largement occupée par la mise à l’abri, et par la même, au repos, d’une bonne part de mon matériel. Je prépare les vacances d’autres, je protège mes petits objets fragiles ou coupants de petites personnes aussi fragiles et affûtés à leur manière. (suite…)


Préparatifs

Je n’ai pas encore eu de confirmation formelle, mais L’Eaufant est toujours accroché à la médiathèque de Bédarieux. Jusqu’à quand ? Le suspens en est à peine entamé. (suite…)


Flottement

Et bien, voilà ce que ça donne avec un peu plus de lumière : (suite…)


Au soleil…

J’étais donc hier à Bassan pour Les arts au Soleil, et j’étais bien contente d’avoir passé un partie de la journée à l’ombre.

Nous étions peut-être un peu trop à l’ombre du point de vue du public resté éblouis par les cuivres et autres instruments installés à l’entrée de notre allée… (suite…)


Sur-expose ?

Bonjour !

Voici donc un aperçu de l’Eaufant accroché à la médiathèque de Bédarieux :

(suite…)


Retour aux préparatifs

On commence par une sorte de droit de suite côté Peinture :

          

(suite…)


Expo, expos…

J’en oubliais même de mettre à jour la page consacrée ! (suite…)


Près de l’eau, j’expose…

L’Eaufant est de nouveau accroché :

(suite…)


Un peu plus tard…

Plus tard dans la journée pour cette mise à jour, et plus tard qu’espéré pour les premières Ninouches issues des précieux moules. Car outre le vernissage en forme de débat pour les Grilles et Dichotomies ?, et le second tour des présidentielles, le temps fort de ma semaine a ressemblé à ça : (suite…)


Prolongations des expositions

L’Eaufant reste accorché à la médiathèque de Fontès jusqu’à Samedi inclus.

Et Dichotomies ? au café de pays de Camplong au moins jusqu’à mi-mars.

 

Ce ne sont pas les seules bonnes nouvelles depuis hier matin, j’en garde un peu pour plus tard…


Cette semaine, ça passe encore…

Bonjour !

En ce lundi matin, c’est l’heure pour moi de la mise à jour hebdomadaire, et je vois le nombre de fichiers prévus à cet effet diminuer dangereusement dans certaines rubriques. Et je ne suis pas sûre de trouver le temps de reconstituer le stock d’ici la semaine prochaine puisque mes activités radiophoniques font plus que reprendre : beaucoup de radios libres fêtent un anniversaire important cette année.

Je travaille aussi à la diffusion de L’Eaufant, j’espère pouvoir bientôt pouvoir vous annoncer de nouveaux lieux et dates d’exposition autrement accessibles.

Je vais en venir au présent tout de même, voici donc un autre couple de Ninouches, aussi à retrouver sous un autre angle sur leur page :

La relecture se poursuit elle aussi plus doucement. Tout de même trois nouvelles pages mise à jour pour Et après ?

Je poursuis la publication du côté des couleurs même si je suis un peu contrariée de me voir limitée du fait d’un soucis d’approvisionnement. Je risque de ne plus avoir accès à mon format de prédilection à ce jour. Reste à oser plus grand et jouer des recadrages.

Pour l’instant :

Les photos, enfin, les plus nombreuses, comme toujours. Pas assez pour masquer la prédominance des grilles, 16 nouvelles images dans de fouillis végétal. Morceaux choisis :

o  o o o oo

Bonne semaine !


Ça, c’est fait !

Ouf !

Après les soucis d’affichage (la présentation de la journée du 25 est maintenant bien visible sur la page Expo), les galères d’accrochage (fini avec une bonne demi heure de retard) et le mal de lombaire entre stress et manutention :

Pour vous donner une idée du volume à déplacer… Aller, j’avoue tout de suite, il y en avait un tout petit peu moins le soir venu. Ça restait quand même assez facile à caler dans le coffre. À la veille de l’événement, le heureux hasard qui faisait que les 24 cadres s’adaptaient parfaitement à la largeur disponible m’a fait un plaisir encourageant qui m’a été bien utile. Surtout après quelques déconvenues du côté des impressions… Pas trop le temps de s’arrêter là-dessus, comme prévu, les dernières heures avant l’expo ont été très denses.

 

Et voici donc ce que ça a donné :

Suit le travail de diffusion, en commençant par les photos elles-mêmes, pour aller dans ce sens, la rubrique consacrée s’étoffe un tout petit peu au passage… mais il faudra en passer par me montrer aussi moi, aller, je m’entraîne :

Je remercie celle qui, malgré mes actes manqués, est parvenue jusqu’ici et a pris cette photo.

 

L’alimentation des différentes rubriques ne reprendra pas son cours tout de suite, je préfère prévenir. Les activités radiophoniques prennent le devant pour quelques jours.

 

Bonne semaine !


Dernière ligne droite

Elle sera sinueuse comme à mon habitude, pourtant, on y est : l’expo, c’est ce samedi.

Voilà à quoi mon week-end a été employé :

Les 23 photos sont signées et sous cadre, celui qui est encore emballé est celui qui accueillera le texte. Je ne disposerai des supports papier qu’au dernier moment, derniers préparatifs à la veille de, sinon, ce serait pas drôle, hein…

 

Heureusement qu’il y a quelques événements festifs dans la semaine pour me distraire du stress, et le souvenir de promenades récentes (à retrouver dans les Grilles):

o o

Et puis il y a aussi les pauses sans quitter l’écran parfois :

 

Bonne semaine !

 

 

 

 

 

 

 

 


Chaussée en travaux

Et oui, ça roulait si bien qu’un contre temps pouvait trouver sa place. La dernière ligne droite sera dense, mais tout devrait être prêt dans les temps.

De quoi je parle ? Euh, bah que j’ai passé quelques nouvelles heures sur les cartes postales pour que leur fabrication soit autrement possible. Voyez donc leur dos puisque les faces vous ont déjà été livrées :

La carte de visite a été revue elle aussi :

oo o o o

Le temps se découpe autrement depuis quelques semaines. Je vous laisse deviner les quelques temps de travail ou de pause :

  

A retrouver dans Fouillis végétal.

o o o

L’expo de Sophie Fardet à A.N.P.Q est visible pendant encore quelques semaines, profitez-en !


En chemin

Petit temps d’attente dans la préparation de l’expo : premiers tirages au format 30×40 attendus mercredi. D’autres choses sur le feu côté matérialisation, c’est un peu le thème des prochains jours.

Pour patienter, j’en reviens au cheminement, à nouveau des photos prises lors de ma marche vers la source ou antérieures mais en lien avec l’eau. Vous pourrez aussi les retrouver dans Matières, Fouillis végétal, Grilles, Pierre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Ça se précise…

Accélération nette dans les préparatifs de l’exposition, je viens de repérer les lieux pour l’accrochage et suis dans une finalisation de ce qui sera montré. Je vous livre donc le texte dans sa présentation propre ainsi que les photos retenues à ce jour.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il me reste à choisir entre deux photos pour « Elle enfle à chaque pluie, cherche chaque fois à dépasser les bords. ». Ce sera fait en fonction de ce que la première donne à l’agrandissement.