Travaux artistiques d'IanE Sirota

Ecriture

Livraisons estivales

Hier, de nombreux artistes et auteurices localaux étaient réuniEs à l’entrée des gorges de Colombières. La météo n’étant pas au beau fixe, nous y étions au frais. Une journée propice aux échanges entre créateurices et avec les visiteureuses.

Chaque fois qu’on me demande de présenter Foyer, je le fais d’une façon différente. Avant sa sortie, j’avais eu l’impression que la description se ciselait au fur et à mesure, qu’un argumentaire allait se préciser et que j’en viendrais à me lasser de le répéter.

(suite…)


Release

La date de publication approche, le fichier a été confié à l’imprimeur aujourd’hui. Les derniers jours ont été plus que denses.

La relecture sur papier a été éprouvante, le texte demandait encore énormément de retouches. Hier soir, on a éteint l’ordinateur vers minuit, et ce matin, je me suis réveilléE à 6h20 (sans alerte sonore) parce qu’il y avait encore trop à faire.

Quand la mise en page a été amorcée, mon éditrice m’avait demandé si je voulais introduire une dédicace. J’avais répondu non. Quand le travail sur le tapuscrit est devenu plus minutieux, j’ai changé d’avis. Voici ce qui figurera dans les premières pages :

À Nolwen,

Sans qui ce livre n’aurait jamais été achevé.

Et regardez si c’est pas beau ce qu’elle prépare :

Rendez-vous le 15 juin à 18h30 à la librairie de Bédarieux pour un événement autour de la sortie du livre :

Je m’implique dans la communication autour de la publication et y consacrerai une part sensible de mon énergie dans les prochains jours. Mais je ne dois pas perdre de vue ce qui m’attend début juillet :

Pour m’assortir un peu à cette image, les nouvelles photos de la quinzaine vont grossir la rubrique Grilles :

 

Bonne quinzaine, prenez soin de vous !


à l’Espace d’Art Contemporain de Bédarieux

IMG_20151220_155833Je suis tellement soulagéE que l’accrochage soit passé et bien passé que j’en oublie les maux de dos du début de la semaine dernière. Même si je suis assez contentE de l’installation de mes pièces (oui la photo est de mauvaise qualité, c’est presque fait exprès pour ne pas trop dévoiler les choses alors que l’ouverture officielle n’a pas encore eu lieu), ma satisfaction est surtout liée à la façon dont la journée s’est déroulée. C’est la première fois que j’expose au sein de l’association des Créatrices et Créateurs du Caroux au Canal du Midi. 18 exposantEs, dans un lieu encore rarement ouvert aux modestes artistes travaillant alentour, avec aussi quelques différends entendus dans des temps de préparation, optimiste comme je suis, je redoutais cette journée.

La tension est d’abord retombée rassuréE en voyant que mes pièces prenaient une tournure satisfaisante dès mardi. J’ai pu avoir d’autres occupations… le jour durant. J’ai apporté bien des retouches tant le stress des préparatifs n’avait fini de me quitter. Oui, jusque dans la nuit de samedi à dimanche. Cette dernière insomnie a été l’occasion de préparer aussi du petit matériel utile à tout le monde, et de quoi confectionner un rideau pour abriter les peintures de grand format de l’exposition qui se terminait la veille de notre accrochage.

C’était très important pour moi de parvenir à faire autre chose que préparer mes prochaines expos, de faire en dehors de la pression de la date butoir. J’ai écrit quelques nouvelles pages du projet en cours depuis quelques années. En parler publiquement la semaine passée m’a peut-être mis le même genre de pression en fait. Mais ça m’a fait très plaisir de m’y remettre avec à la fois un recul et en même temps cet élan venant des encouragements reçus et de ce que les échanges ont pu éclairer sur l’organisation de la narration afin de facilité l’accès aux parties écrites dans des français modifiés.

Affiche webJe fais ma mise à jour dès ce soir car demain, la journée est chargée. On ouvre l’expo à 9h30, il y a des performances prévues, et comme c’est jour de marché, je vais essayer d’aller tracter pour inviter au vernissage du soir.

Puis il faudra aller cuisiner, se changer et se préparer à prendre la parole au nom des CCCCM à la demande de ma camarade qui s’y est collée la fois précédente. J’ai commencé par ne pas y voir d’inconvénient, rédigeant rapidement un discours de circonstance. Ce soir je me rends compte de l’effort de cloisonnement intérieur qu’il va me falloir fournir pour formuler certains des remerciements d’usage.

Si vous voulez me voir sur place plus au calme, j’y serai souvent, en particulier les mercredis après-midi, ce 23 décembre, je modèlerai une nouvelle Ninouche.

Pour aller avec mon esprit du moment semble-t-il, voici quelques nouvelles images à la rubrique Escaliers :

Bonne semaine !


Une autre rentrée

English below

C’est la reprise de mes activités radiophoniques qui a occupé la majorité de mon temps cette semaine. Le montage d’une partie du reportage effectué samedi dernier à Marseille pour SLP, c’était dans mes plans. La reprise d’Expositive, en revanche, c’était une surprise pour moi-même. J’exagère, cela me titillait depuis l’interruption de sa production au printemps dernier, mais j’ai mis suffisamment de temps pour officialiser la chose pour que les pages sur le site de la radio aient été purgées, les archives ont disparu.

J’ai repris contact pour avancer sur la question de l’encadrement auquel je suis contrainte pour le salon du dessin et de la peinture à l’eau alors que je ne me suis pas encore attelée à la préparation du petit format que j’ai aussi annoncé y présenter.

Du côté des expos plus proches dans le temps, j’espère être à Toulouse ce dimanche pour La Garonne expose. Pour le mois prochain, compte tenu des conditions matérielles qui m’ont été annoncées il y a quelques jours, je crois que mes Castagne vont rester remisées. Ce serait la première fois que je renonce à une exposition, ça me fait un drôle d’effet.

Enfin, j’ai repris une nouvelle déjà proposée à des concours par deux fois dans différentes formes. Je la prépare donc à un troisième format en espérant qu’elle soit retenue cette fois.

L’ajout du jour se passe sur la page Paysages/urbains :

Bonne semaine !

Another « back to work » time

The preparation of the broadcasts that restart in October took quite a big amount of time. Taking care of the rushes from the interviews made the prior week for SLP was on schedule for sure. Wich is not the case of the preparation of another brodcast : Expositive. I had felt the will to restart this magazine since it stopped but it took me long enough for its archives on the site to be dumped.

I tried to go back on track concerning the large framing I have to prepare for the salon du dessin et de la peinture à l’eau. Still, I havn’t done a thing concerning the little piece I should present there.

Regarding the next exhibitions, I’m hoping to be in Toulouse on sunday for La Garonne expose. Concidering the conditions I got to know few days ago, I think my Castagne will remain in storage. It feels weird to give up on an exhibition for the first time.

To finish with, the other task that took hours is another change of format on a short story that I already submitted a few times.

The new pictures of the day belong to the Urban/landscapes section :

Have a good week !


Publication

English below

Je suis comme intimidée alors que je prépare cette mise à jour. Je me sens osciller.

Mardi, le vernissage à Lunel a été « intime », l’occasion de discuter longuement avec les quelques présents.

Jeudi, je n’ai pas fait que décrocher à Magalas, nous avons projeté une nouvelle coopération. J’espère pouvoir l’annoncer plus formellement avant leur trêve estivale. (suite…)


Cuite

Je vous épargne la photo de mes coups de soleil, après tout, ce n’est pas qu’à ce titre que j’ai choisi celui-ci. Je vous donne en revanche un aperçu de la luminosité en cause :

DSCF5502 (suite…)


Entre accueils et rejets

Ce sont 33 artistes qui se sont prêtés au jeu lancé par le galeriMSF, Galerie, la maison sans fiche à Roujan. Une règle assez ouverte pour laisser place à bien des formes de fantaisie. Vous pouvez aller découvrir mon approche de la consigne, Paradoxe/Encadrement : (suite…)


En Juin, ce sera bien…

Et je ne parle pas de l’annonce des vacances pour les petits que j’ai eu le plaisir de recevoir cette semaine dans la salle d’exposition : (suite…)


Vernie/vernis

Une semaine riche en émotions, presque entièrement tournée vers le vernissage de vendredi soir à la médiathèque de Gignac. Cela a donc commencé avec l’accrochage, ou plutôt, le montage de l’oeuvre sur place. Ayant un peu forcé sur mes points d’assemblage en essayant de l’accrocher seulE, j’ai dû ajouter de la colle pour renforcer le puzzle. Toutes ces manipulations n’ont pas été sans conséquences : (suite…)


Tardive ?

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. On est loin de la mise à jour nocturne aux premières heures de la journée. Il fait nuit alors que je tape ces quelques lignes. (suite…)


L’occasion fait le larron

Il était grand temps que je cesse de taire l’autre cause de mon étourderie, mon autre préoccupation du moment. Un appel à contribution dont je n’ai eu vent qu’aujourd’hui m’en donne donc l’occasion. C’est le blogueur Orpheus qui a lancé cette collecte intitulée C’est la Lutte Nuptiale !©, retrouvez tout le détail de cet appel ici.

Je vous livre une partie de ce qui me fait ruminer depuis des semaines : (suite…)


Juste tardive

La nouvelle a enfin été postée ce matin. Il restait encore quelques jours avant la date butoir, mais moins que de journées écoulées depuis que les documents avaient été compilés, remplis, etc. (suite…)


En contact, d’ailleurs

Je suis au rendez-vous de la mise à jour alors que je suis en déplacement, et pas seulement géographique puisque malgré le poids de mes appareils photos à ma hanche, je n’en remplis pas les cartes mémoire. J’ai rechargé les batteries, je les ai portés ici, et ils restent au chaud dans la sacoche.

(suite…)


Pause relative

Entre déplacement relatif et préparation de déplacement plus net, je n’ai pas grand chose à montrer ce lundi. Ou, plus exactement, pas autant que d’habitude, ou que j’aurais souhaité. Je n’ai pas chômé, mais, comme d’autres fois ces derniers temps, j’ai omis de fixer mon travail en .jpg quand il était temps, ou que j’étais sur les lieux.

(suite…)


Rien à voir ?

L’événement central de la semaine passée, quant à ce blog, était bien sûr le vernissage de Jeudi. Il a drainé tant d’énergie que j’ai omis de l’immortaliser en photo. Je vous ressers donc l’affiche : (suite…)


Vernissage en milieu humide

Dans la brume ce matin et, d’après les prévisions, sous la pluie jeudi soir à Clermont l’Hérault : de quoi se réjouir d’avoir rendez-vous dans une grande salle chaude d’où on pourra apprécier le bruit de la pluie sur le toit. (suite…)


Flottement

Et bien, voilà ce que ça donne avec un peu plus de lumière : (suite…)


Pas assez net

o

o

J’évoque mon abstinence photographique et l’attente de grain à moudre pour certaines suites. La machine a faim.

Mais pour vous pas de disette, même si je ne vous montre toujours rien du projet de

nouvelle déjà évoqué les semaines passées. (suite…)


Cette semaine, ça passe encore…

Bonjour !

En ce lundi matin, c’est l’heure pour moi de la mise à jour hebdomadaire, et je vois le nombre de fichiers prévus à cet effet diminuer dangereusement dans certaines rubriques. Et je ne suis pas sûre de trouver le temps de reconstituer le stock d’ici la semaine prochaine puisque mes activités radiophoniques font plus que reprendre : beaucoup de radios libres fêtent un anniversaire important cette année.

Je travaille aussi à la diffusion de L’Eaufant, j’espère pouvoir bientôt pouvoir vous annoncer de nouveaux lieux et dates d’exposition autrement accessibles.

Je vais en venir au présent tout de même, voici donc un autre couple de Ninouches, aussi à retrouver sous un autre angle sur leur page :

La relecture se poursuit elle aussi plus doucement. Tout de même trois nouvelles pages mise à jour pour Et après ?

Je poursuis la publication du côté des couleurs même si je suis un peu contrariée de me voir limitée du fait d’un soucis d’approvisionnement. Je risque de ne plus avoir accès à mon format de prédilection à ce jour. Reste à oser plus grand et jouer des recadrages.

Pour l’instant :

Les photos, enfin, les plus nombreuses, comme toujours. Pas assez pour masquer la prédominance des grilles, 16 nouvelles images dans de fouillis végétal. Morceaux choisis :

o  o o o oo

Bonne semaine !


Cette fois, c’est pour demain !

Pas que je m’y remets plus sérieusement, non ! C’est juste mon départ en vacances. Et pour partir sans avoir trop mauvaise conscience, voyez plutôt à quoi j’ai occupé la semaine passée :

Rien à ajouter en céramique ou en peinture, puisque mes mimines ont eu besoin de faire peau neuve après cette séance de carrelage.

Mes doigts ne se sont pas détournés du clavier pour autant, voici donc la première page d’un nouveau morceau à ajouter à J’ai encore rêvé d’iels :

Je vous livre en fin le fond de mon stock photo issu de mes promenades des semaines passées (proches ou lointaines), à retrouver dans Fouillis végétal et Noir et ciel pour trois d’entre elles, les deux autres, que je vous livre ici iront trouver place dans les Retouches même se ce n’est pas tout à fait adapté…

o

Bonne semaine !


J’avais bien dit que j’allais le faire !!

Bon, ça commence à dater, je l’accorde volontiers.

Je ne suis pas en mesure d’alimenter les 5 rubriques cette semaine parce que :

Quoi ? Vous voyez pas la différence avec la précédente ? Oui, elle est floue, mais c’est pas ça !!!

Les fils sont dans les gaines !!

Je reviens sur les fils, je continue sur la lancée concernant l’expo à venir à A.N.P.Q. : Galerie du projet Bonhomme

Une correction est intervenue depuis la semaine dernière (je remercie une fidèle de ces pages au passage)

J’ai travaillé bien d’autres textes, étoffant ici, ouvrant de nouveaux possibles là… La petite ligne changée dans l’Eaufant est loin d’être représentative de la quantité de pages produites ces derniers temps.

Côté peinture, les palettes me restent…

Je me sens dans l’obligation de compenser, heureusement les photos sont là, encore 5 nouvelles vues pour la dernière des rubriques ajoutées : Pierre

     

Bonne semaine !!


Je dis ce que je fais… enfin, presque…

Bonjour !!

Le chantier s’est poursuivi plus discrètement cette semaine, pas de gros changement visuellement. Vous êtes donc privés de photo d’enchevêtrements de gaines.

Un nouveau pendentif excavé :

D’autres vues à retrouver sur Au cou.

Un peu de terre et plus de volume, retour dans l’atelier de Sophie Fardet, hier :

  

Bah quoi ? Si y’a de la terre !! Vous voyez pas en bas, là…

Je vous livre l’état actuel du texte l’Eaufant :

Les espaces traduisent une préparation de découpage en fonctions des panneaux en préparation. Je sens que je vais encore changer d’avis…

Côté peinture, je reviens sur mes histoires de palettes. Je vous donne d’abord un aperçu d’une autre époque (je le range aussi dans Lignes) :

Et je vous prépare une nouvelle rubrique dans la peinture, ce sera Palettes !

J’attends d’en avoir un peu plus pour vous la livrer, mais en voici déjà une nouvelle :

J’avais eu envie d’arrêter les pinceaux parce que ça me faisait toujours un drôle d’effet de planer en contemplant mes palettes au lieu de ce qui devait être « l’œuvre ».

J’ai essayé de mettre la palette dans le champs, de m’en passer… Elle revient pourtant. Laissons-la faire.

Vous avez eu du texte concernant l’expo à venir, je ne vous livre pas de photos encore. Aller, j’avoue qu’il y en a peut-être certaines déjà publiées qu’on pourra y retrouver. Je suis partie pour une marche sur le thème sans m’y limiter. Je vous offre donc quelques clichés à retrouver dans Fouillis végétal :

  oo oo 

Et d’autres à retrouver sur la page dédiée dès aujourd’hui et dans les semaines à venir.

A bientôt !!


Vous avez rien remarqué ?

Ben moi si !!!

Première étape du chantier terminée, et pourtant le blog suit son cours. Petite envie de sautiller autour de mon matériel. Mais je ne le fais pas, je suis un peu raide là…

Côté bijoux, je vous ai complété la suite qui présente la démarche avec la future broche en argent :

C’est autre chose que le vert de la cire, même si j’en affectionne la teinte.

Pour la terre, je vous livre un fantaisie que j’avais tenue cachée jusque là :

A retrouver en bas de la page Anato(me).

Je poursuis mon travail sur le texte qui sera le fil conducteur de l’expo photo, je vous épargne la recherche de cadres et autres questionnements techniques sur les marges et formats…

Pendant que la météo me boudait, j’ai trouvé le temps de façonner ça : o

C’était étrange de travailler sous la couverture nuageuse. J’avais pris l’habitude de me mettre à la peinture quand la lumière me mettais en joie.

Côté photo, j’ai rattrapé un oubli de la semaine passée, il y a donc un cliché de plus dans Noir et Ciel d’une part, et un souvenir de mes vacances au Maroc à retrouver dans les matières.

Bonne semaine !


Changement de programme !

Demandez le programme !

Je me le demande aussi parfois. Souvent même. Ce que je projette arrive rarement où/quand/comment j’imaginais. Ainsi, ce matin, un nouveau bug photo. Je voulais vous offrir deux vues d’une nouvelle bague prenant en compte la palmure de la main mais « bim », la deuxième vue est incomplète, tout le bas de l’image n’est que gris. Glups !

Et pour la nouvelle Ninouche, qui m’a donné bien du fil à retordre ces dernières semaines, et bien elle n’est aps tout à fait finie et je rechigne à vous montrer les vues qui le montrent trop nettement à mon goût. J’espère que son dos vous plaît !!

A propos de fil à retordre, au sens propre, j’ai regoûté aux plaisirs de former du volume ainsi auprès de Sophie Fardet, il y a quelques semaines. Depuis, ça me démange. Il y avait déjà un moment que j’avais envie de me remettre à la cire pour sortir des contraintes de la terre. La possibilité de transparence m’a posé d’autres questions. Questions qui vont macérer dans un coin de ma tête pendant un petit moment. Puisque les beaux jours me rappellent que juin n’est pas si loin. J’ai une expo à préparer et ce sont des photos qui sont attendues. Je me suis permis d’y adjoindre un texte… Ou plutôt, j’ai prévu un texte autour duquel s’aggrègeront les images.

Voici encore un extrait de mon troisième petit, dont le titre a encore changé en conséquence de ma relecture : J’ai encore rêvé d’iels

Côté couleurs, puisqu’elle ne voulait pas se montrer la semaine passée, je ne m’y suis pas réessayée, en voici donc d’autres :

Les photos sont toujours les plus nombreuses. Je vous livre encore quelques unes faites le jour de ma participation au projet bonhomme (je n’en ai rien dit, mais une de celles de la semaine passée a été prise juste devant l’atelier). Ce n’est pas le cas de toutes ! Certaines sont plus récentes et j’en ai encore quelques unes devant moi, pour grossir Noir et ciel et créer… aller, 2 nouvelles sous-rubriques. Mais on baisse le rideau sur les grilles pour cette fois avec 7 nouveaux clichés.

C’est sur un autre thème que le travail m’attend. Ayant un peu avancé le travail sur le texte, j’ai décidé de ne pas me reposer sur mon fonds et d’aller chercher les images qui collent le mieux à l’événement. Je n’ose en dire plus pour l’instant. C’est ma première exposition de la sorte. Ce n’est pas un rendez-vous d’une grande audience, heureusement, je n’imagine pas dans quel état nerveux je serais autrement !

Les prochaines semaines seront donc consacrées à la préparation du 25 juin. J’espère me concentrer enfin suffisamment et donc laisser de côté certaines rubriques ici. Si les espaces-temps le permettent, je continuerai à les alimenter tout de même. Cela ne peut plus être un objectif.

Changement d’optique, changement de programme.

Bonne semaine !