Travaux artistiques d'IanE Sirota

Suspens

Le temps s’écoule et le niveau d’angoisse ne baisse pas, au contraire. Les mensonges s’entrecroisent et les seules informations qui me semblent fiables à première vue sont les plus alarmantes. Les questions restent ouvertes, rien ne semble trouver de résolution rassurante.

Je ne suis plus les nouvelles de façon aussi avide qu’au début du confinement. Ma colère couve et ne s’étouffe pas sous l’épuisement physique que je recherche presque chaque jour. Je me jette dans le travail selon ce que je trouve sur mon chemin, ce qui est le plus propice selon la météo, ce qui m’inspire le plus d’entrain.

Cette démarche désorganisée m’a ramenéE autour de l’espace qui accueillera mon atelier.

Le nettoyage de la toiture est assez énergivore pour me mobiliser en ce moment. La pluie qui s’annonce pour la semaine à venir me tiendra éloignéE de cette partie du chantier. Retourner aux activités qui vont dans le sens de l’avancement logique de la rénovation ne m’attire que trop peu. Comme si ne pas faire les choses dans l’ordre dans ma vie quotidienne me mettait à distance de l’ordre morbide qui l’a bouleversée.

 

Les nouvelles images ajoutées ce mois-ci ont rejoint la rubrique Noir et ciel :

Prenez soin de vous, à la prochaine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.