Travaux artistiques d'IanE Sirota

Un vernissage pour les premières neiges ou inversement

Après 7h30 de trajet au lieu de 5, l’accrochage a pu commencer.

Il s’est interrompu précipitamment en fin d’après-midi devant la neige qui recommençait à tenir sur les routes qui nous séparaient encore de l’appartement des amiEs qui nous hébergent dans la région.

Le travail reprendra dans la matinée, l’exposition sera prête à l’ouverture de la médiathèque à 14h, comme le sera le buffet pour le vernissage à 18h, rendez-vous ce soir !

Tout était déjà quasiment prêt il y a quelques semaines, lors de la publication du précédent article sur ce blog, ne manquaient que les barres de toit pour compléter le chargement. Je les ai reçues assez tardivement ce qui a participé à maintenir une certaine tension malgré ma préparation. D’autres rebondissements ont ajouté leur lot d’appréhensions, et je ne pense pas ici à l’alerte météo pour les premières neiges.

Bref, pour me distraire de ce stress alors que je n’avais pas de prise sur les événements, je me suis jetéE dans le travail. D’abord, ce fut comme sur l’invitation d’un nouveau festival qui doit voir le jour en 2019 sur le thème du clitoris. L’appel à participation a été étendu jusqu’au 20 octobre, j’ai réussi à concevoir 8 nouvelles sculptures avant cette date pour constituer mon dossier. J’espère qu’il sera pris en compte car je n’ai pu l’envoyer via le formulaire dédié du fait d’un bug d’affichage masquant les derniers champs à remplir ainsi que le bouton de validation. Comme je l’indique à la nouvelle page qui leur est consacrée, la présentation des clitoridés ne s’arrête pas à la monstration des figurines, le projet est de les accompagner d’un court métrage dont voici une ébauche :

DésoléE pour la piètre qualité du son, mon enregistreur numérique a refuse de s’allumer. Il faut dire que je ne sais plus depuis combien de mois je n’y avais touché.

Depuis la date de rendu, je n’ai pas cessé de sculpter : 15 clitoridés sont achevéEs aujourd’hui et j’ai tant de plaisir à les modeler que je crois que seul l’épuisement des matières premières m’arrêtera, ce qui ne devrait tarder.

On a passé un joli moment à Bordeaux avec Sibylles pour leur anniversaire :

Ici une photo pendant le talk de Yuffy Tipoui.

J’étais raviE de présenter cette série qui traite de la peau pour l’anniversaire d’un salon de tatouage, je trouvais ça assez à propos. Et j’ai été très touchéE des retours qu’on a pu me faire au cours de la soirée.

 

À la prochaine, prenez soin de vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.