Travaux artistiques d'IanE Sirota

Quitter l’Ouest

Click here to read this post in english

QuarefletC’était la dernière semaine refouillisde mon exposition à Moncontour. Je n’ai pas poursuivi mes travaux sur la nouvelle pièce car je l’avais déjà rapatriée chez des proches dans le Morbihan dans l’espoir de pouvoir transporter toutes les autres pièces d’un seul coup le moment du décrochage venu. Ce qui fut fait ! J’ai déjà déchargé et rechargé depuis puisque la pièce délaissée ces derniers jours doit être achevée d’ici le 21 décembre et d’autres affaires laissées du côté Sud de la Bretagne doivent regagner couleurefletrebriquel’Hérault plus urgemment. Sont en ce moment dans le coffre les pièces qui iront à Carpentras en janvier et laisse à mes précieux soutiens les sculptures qui pourraient être exposées en Île de France en février. Pour cela, rien n’est encore sûr.

Demain, il me faudra à nouveau décharger à Paris car je ne vais pas aller à Lille avec pareil chargement. Un atelier buste de déroulera chez Violette cette semaine.

blancs bleuséclavaseIl paraît que « J’en ai un, j’en ai deux, j’en ai eu, j’en aurai, j’en veux plus… » sera à nouveau exposée ces prochaines semaines à Lille. Cette série a enfin une page dédiée par ici. Cela fait partie du travail numérique que j’ai fourni dernièrement. Il y a eu aussi le bouclage des deux émissions de novembre pour Expositive. Et le traitement des photos en attente. Je suis loin d’en avoir vu le bout, mais je peux en partager un nombre plus important que d’habitude.

dichoflet

Diatiers
tiereflet crreflet tribrifletDiaflesolsaquarediafletsanomaltofletRefaçades

Bonne semaine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.