Travaux artistiques d'Ariane Sirota

Encore des déplacements et chargements

Click here to read this post in english

Je fais cette mise à jour de Paris, j’y suis arrivéE hier soir chargéE des dernières pièces prévues pour la Résidence des arts de Moncontour, et, le croyais-je, de matériel pour l’atelier qui sera mené demain à Lille. Mais au déchargement, je me suis aperçu que le grand sac correspondant manquait. Il faut dire que la voiture était quasiment pleine malgré sa supériorité en chargement par rapport à la précédente. J’ai l’impression que la semaine a été à cette image : pleine d’actions et d’émotions liées à différents projets, lieux, événements à venir.

La voiture elle-même a concentré pas mal de préoccupations. Cet achat m’a posé plein de questions sur mes usages de mes outils, le rapport à la propriété de ceux-ci, etc. Je n’en ai pas fini de cette réflexion.

Le vernissage de la première exposition organisée par les Créatrices et Créateurs du Caroux au Canal du Midi a attiré pas mal de monde, c’était une belle soirée. Le dépôt des statuts en préfecture n’a pas dû attirer suffisamment d’attention, lui puisque nous n’avons pas encore eu de retour malgré l’écoulement de la période de 5 jours annoncée comme délai sur la plate-forme électronique ad-hoc.

J’ai enfin envoyé un dossier de candidature pour un festival francilien qui aura lieu en Janvier-février 2016, ainsi que pour une salle d’exposition audoise. Comme annoncé, après renouvellement de son encadrement, Trapèze a été envoyée à Artoteka :

20150917_153116

Le premier atelier s’annonce quasi complet. J’espère que les participantEs auront collecté pas mal de matériel, je ne vais avoir que peu de temps pour y travailler entre les quelques courses à faire pour reconstituer le contenu du sac oublié et récupérer les tirages dont l’accrochage commencera dès demain matin, c’est pourquoi je partirai pour Lille dès ce soir.

affiche A4Si vous y êtes jeudi, venez-donc trinquer avec nous à partir de 20h au centre LGBTQIF, 19 rue de Condé, pour le vernissage du premier accrochage de « J’en ai un, j’en ai deux, j’en ai eu, j’en aurai, j’en veux plus… ». Une nouvelle période d’exposition a été confirmée, le premier déplacement des photographies sera très local puisque Chez Violette se trouve à quelques pas du centre LGBTQIF. La série d’images y sera donc pendant ET BIIM, festival féministe à Lille, quelle joie !

Je vous souhaite une bonne semaine avec quelques nouvelles images rapportées d’Helsinki, vous pouvez aussi les retrouver à la rubrique Grilles :

grilliers squarlier alu superpilliers Escagrilum Perspegrille persporte grillenêtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s