Travaux artistiques d'IanE Sirota

Premiers jours à Helsinki

click here to read this post in english

DSC00434Bonjour !

Vendredi en début d’après-midi, j’ai donc embarqué pour la Finlande. Me voici sortant de l’aéroport, en chemin pour la gare temporaire donnant accès au nouveau service de train express pour le centre ville d’Helsinki. Déjà à ce moment-là, j’avais commencé à remarquer de petites choses qui peuvent désorienter, par exemple : la porte des toilettes dont il faut tourner le verrou dans le sens inverse de mes habitudes. Je me demandais ce que j’allais découvrir d’autre. BleutonAprès presque un kilomètre de marche chargéE de mes sacs, je suis parvenuE à l’entrée de l’emplacement temporaire. Il m’a fait un effet très propret et bien aménagé pour un équipement transitoire.

quartbletonIl m’avait été difficile de trouver des informations sur le nouveau service ferroviaire, j’avais eu l’information sur la possibilité d’acheter son ticket auprès du contrôleur, mais je m’attendais tout de même à trouver des automates dans les couloirs ou sur le quai. J’avais beau avoir lu qu’il était possible de payer en liquide auprès du personnel de bord, le faire en ayant de visu la confirmation qu’il était seul au milieu des passagers m’a donné l’impression de mesurer combien vertigineuses pouvaient être les différences entre le pays d’où je viens et celui où je suis jusqu’à la fin du mois.

ArrivéE à la gare centrale, retrouver mon hôte ne s’étant pas fait sans petite dose de suspens, une fois ensemble, les questions d’orientations ont été oubliées et nous nous sommes engoufréEs dans le Métro. RamorteC’est ainsi que je me suis trouvéE sans plan de la ville pour mon premier matin ici. Sur les conseils de mes hôtes, je me suis constitué un petit stock de captures d’écran de google maps afin de pouvoir me rendre aux différents lieux choisis pour cette première sortie. fente moussueAvant de prendre le bus en direction du métro j’ai pris le temps de photographier quelques éléments de l’environnement proche du lieu où je suis hébergéE pour la première partie de mon séjour. Et nous sommes là dans la Zone 1 du point de vue du réseau de transport en commun. Plus tard, je retrouverai des rochers affleurant jusque dans des parties bien plus denses de la ville.

En arrivant à Sörmäinen, j’ai été désorientéE en atteignant la surface : j’étais au milieu d’une « block party » et la chaussée voisine était en travaux, largement de quoi rendre difficile la prise de repères dans l’espace. La galerie Sorbus était suffisamment voisine pour que je la trouve tout de même rapidement. Une pièce y était présentée juste pour le temps du week-end. Le cube blanc était meublé de 3 sièges de voiture installés sur des dalles de béton se fissurant. Un tonneau rouillé faisait caisse de résonnance pour la diffusion du son. La voix qui faisant le récit des aventures de 3 européens à New-York était marquée par un accent français plus qu’à couper au couteau. Après une première écoute durant laquelle j’avais souvent envie de rire, j’ai utilisé la transcription écrite pour comprendre le texte dit tant sa prononciation me distrayait du propos. DSC00482De là, je suis descenduE vers la gare centrale où je n’ai pas su trouver de plan malgré une longue errance et une demande faite à des personnes travaillant sur place. L’atmosphère bruyante du lieu m’a pousséE dehors, je suis repartiE vers le Sud, comptant sur mon sens de l’orientation car pensant trouver un plan à ce moment de mon cheminement, les cartes enregistrées sur mon téléphone étaient incomplètes pour cette partie du périple. Je craignais avoir du mal à m’orienter avec ce soleil qui tourne tant. Je me reposais plus sur ma droite et ma gauche que sur mes sensations cardinales liées au soleil ou aux ombres semble-t-il puisque je suis bien arrivéE à la galerie Third Space.

J’y suis restéE un long moment pour ressentir l’espace. Dans ce contexte, j’ai eu envie de prolonger le travail sur les cartes. En effet, sur mon chemin pourtant sans détour, j’avais déjà pu observer une scène qui m’avait donné à penser : une personne en fauteuil roulant était à l’arrêt en travers du trottoir. De loin, je croyais simplement qu’elle discutait avec une personne à l’intérieur et que la chaleur expliquait la liberté de ses orteils. En arrivant à proximité, je pu voir que les marches sur lesquels ses pieds reposaient menaient à une boutique de chaussures. Une jeune personne lui apportait des modèles à essayer à la lisière du magasin.

Je pense donc installer au dessus du radiateur une sorte de carte sensible qui pourra recueillir une partie des échanges que nous aurons avec les participantEs. J’espère qu’impressions et anecdotes y trouveront place telle celle que j’ai raporté un peu plus haut. Le mur à gauche en entrant accueillera la carte situant les lieux liés aux installations avec, le moment venu, les photos correspondantes horodatées. Les miniatures seront aussi présentées de ce côté.

Le recoin de gauche devra être transformé en espace de rangement pour que les matières premières utiles à l’édifications des sculptures puissent être stockées sur place sans polluer visuellement l’espace.

Beaucoup de préparatifs d’ici mercredi soir et le premier atelier. Le calendrier est maintenant publié :

J’accueillerai pour des ateliers en 2 étapes :

– étape 1, une discussion pour définir le lieu, la posture et une objet avec lequel notre personnage sera en interaction. Je modèlerai un miniature durant cet atelier afin de garder mémoire des choix du groupe pour faciliter l’étape suivante

– étape 2, la session d’édification dans l’espace public à l’emplacement choisi à partir de matériaux issus de la récupération.

Dates :
– le 5/08 de 19h00 à 20h30 et le 6 de 18h00 à 21h30
– le 8 de 10h00 à 16h00 (avec pause casse croutte)
– le 9 de 10h00 à 16h00 (avec pause casse croutte)
– le 12/08 de 19h00 à 20h30 et le 13 de 18h00 à 21h30
– le 15 de 10h00 à 16h00 (avec pause casse croutte)
– le 16 de 10h00 à 16h00 (avec pause casse croutte)
– le 19/08 de 19h00 à 20h30 et le 20 de 18h00 à 21h30
– le 22 de 10h00 à 16h00 (avec pause casse croutte)
– le 23 de 10h00 à 16h00 (avec pause casse croutte)
– le 26/08 de 19h00 à 20h30 et le 27 de 18h00 à 21h30

Si vous êtes dans les parages et souhaitez participer, les inscriptions se font auprès de th1rdspac3@gmail.com

Bonne semaine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.