Travaux artistiques d'Ariane Sirota

« fièrement propulsé par wordpress »

click here to biew this post in english

Pour la première fois, je poste ici la traduction d’un billet rédigé d’abord ailleurs. J’avais beau avoir annoncé la semaine passée que je risquais d’avoir peu à montrer ici aujourd’hui, j’ai trouvé le temps de travailler sur une version en anglais de ce blog. J’avais déjà écrit dans les deux langues pendant un moment il y a 2 ans, en revenant de Berlin où j’ai rencontré des personnes merveilleuses, des personnes que je voudrais revoir. Et une personne en particulier que j’ai revuE par 2 fois depuis. Iel m’a émuE, misE au défi. Sans la perspective de lae voir, je ne pense pas que je serais alléE à Amsterdam pour participer à Queeristan, y emmenant une grande sculpture avec moi. J’y ai rencontré d’autres personnes merveilleuses, dont une membre de l’équipe du Third Space où se tiendra ma prochaine exposition. C’est pourquoi il m’a semblé grand temps de prendre le taureau par les cornes et d’organiser une traduction plus complète de mes pages. « Complète » n’étant pas approprié puisque les pages concernant l’écriture resteront en version française uniquement, s’il fallait le préciser.

Je crois qu’il est aussi temps pour moi d’annoncer que quelques unes de mes nouvelles seront publiées d’ici la fin de l’année s’il n’y a pas de contre-temps. La plupart d’entre elles sont caractérisées par une langue queerisée.

Il peut y avoir des choses inhabituelles sur mes pages en anglais, cela n’est pas lié à une volonté de subvertir la langue mais simplement à l’étourderie ou à une insuffisance dans ma connaissance de cet idiome. Merci de me contacter si vous constatez des fautes de frappes ou autres erreurs en visitant ces pages.

IMG_1829Quand j’ai commencé la rédaction de ce post, la barre de menu en haut de page de l’interface admin de wordpress présentait un arc-en-ciel. Cela datait du moment où la Cour suprême des Etats Unis d’Amérique a rendu un avis favorable à l’ouverture du mariage à un plus grand nombre. Cela m’a fait sourire un instant, et puis ça m’a ennuyéE cette célébration internationale. Je l’aurais peut-être reçuE différemment si cela avait été seulement pour le 28 juin, l’anniversaire du début des émeutes de Stonewall, largement menées par des personnes queer et trans racisées.

Le drapeau arc-en-ciel conçu par Gilbert Baker comportait 8 couleurs. Le rose et le cyan ont disparu pour des raisons plus ou moins techniques, pour ne jamais réapparaître, ce que je trouve triste considérant ce qu’ils symbolisaient : la sexualité, et l’art/la magie, sujets auxquels je suis sensible. Ces deux couleurs ont été écartées, tout comme les revendications des QTIPOC (Queer, Trans and Intersex People Of Colour), pour leur accès au droit et le respect de leurs vies.

Le monde ne tourne pas autour des EUA. Il se passe tellement de choses ces jours-ci. Des personnes sont chassées par la police des rues de Paris, on entend surtout un discours oppressant concernant la situation grecque, des gens meurent d’une vague de chaleur sans véritable couverture médiatique/indignation collective/envoi d’une aide massive, des personnes sont assassinées par balles ici et là… Les vies des personnes non blanches pauvres ne sont clairement pas considérée comme aussi importantes que celles des personnes blanches fortunées.

Je ne me sens pas d’humeur festive. Mais je veux bien célébrer la mémoire d’activistes qui sont trop souvent évincéEs de l’histoire qu’on veut bien nous raconter. Telles Sylvia R.Rivera and Martha P.Johnson. Il y a un an, j’ai eu la chance de rejouer le début des émeutes avec les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, et j’ai été profondément émue de tenir le rôle de Sylvia pour la première « messe » célébrée aux Solidays, et ainsi participer à la transmission d’une autre histoire, de notre histoire. J’espère que je serai à nouveau en mesure de le faire(de cette façon ou d’une autre).

Je vais essayer de me concentrer sur l’espoir, de m’attacher aux nombreux billets sur lesquels je suis tombéE, nous encourageant à poursuivre le combat pour les droits civiques et le respect de nos chemins de vie.

C’est dans ce contexte que j’ai envie de partager avec vous une citation que Soeur CliTotem rappelle souvent : « Soyez gentil, car chaque personne que vous rencontrez livre une bataille difficile. »

Bonne semaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s