Travaux artistiques d'IanE Sirota

Temps et contre temps administratifs

J’ai donc reçu ma convention d’exposition pour fin mai début juin. J’ai appris depuis réception que certains paramètres temporels devraient être revus car la date de vernissage prévue était déjà prise pour d’autres activités accueillies par la Briqueterie – Maison des loisirs et de la culture de Montmorency. Les papiers pourraient donc être à refaire.

Le vernissage est maintenant prévu pour le jeudi 21 mai 2015.

Quelques jours après la clôture du Festival Singulièrement Vôtre de Montpellier, bref mon printemps va être sportif.

Je tenais beaucoup à cette exposition parce que le lieu est assez bien équipé, lumineux, vaste et propose des espaces à la fois contigus et distincts. Quand je l’ai visité, j’imaginais présenter les Ninouches dans le hall, la série de photos Grilles… et fouillis végétal dans le couloir à droite de l’entrée, Cadres dans l’escalier, pour aller graduellement vers Grilles et Dichotomies ? sur la coursive et dans l’espace « bar ».

J’espérais présenter la quasi-totalité de mes travaux que je ressens comme encore d’actualité pour moi en plus d’être en lien les uns avec les autres. Sont finalement admises les trois dernières séries citées. Pour vous donner une idée de ce qui sera ainsi rassemblé :

Je suis très reconnaissante à l’équipe d’animation qui a soutenu mon projet et a trouvé à convaincre de sa pertinence dans le programme d’activité de la structure. Mon exposition aura lieu pendant les temps forts liés à la semaine du jeu, des animations autour des questions des jeux de genre sont prévues par les ludothécaires.

D’ici là, d’autres préparatifs me mobilisent, outre ceux tournés vers ma toute prochaine exposition photographique, je poursuis mes travaux administratifs pour en « décrocher » de nouvelles, souvent articulées avec des résidences.

Ainsi, ai-je envoyé ces derniers jours, des dossiers au Conseil régional de Champagne Ardenne et à http://www.lizieres.org/.

Dans la catégorie réception, aujourd’hui même il y a eu la réponse du Helsinki International Artists Program auprès duquel j’avais sollicité une résidence pour mener mon projet de sculpture participative en milieu urbain en partenariat avec le Third Space dans les meilleures conditions. Compte tenu de la formulation, vous aurez compris que je ne fais pas partie des heureuSES éluEs. Parmi les financements demandés pour ce projet, reste en suspens une demande de bourse auprès de ma région, demande en laquelle je crois peu, les textes cadre ne faisant pas clairement référence à une volonté de rayonnement au-delà des limites du territoire régional.

Vais-je céder à la tendance crowdfunding pour le financement de mon séjour d’un à 2 mois à Helsinki pour mener ce projet ?

Suspens…

Bonne semaine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.