Travaux artistiques d'Ariane Sirota

Contre-temps et autres surprises

IMG_2011La nouvelle érection de la Déboulet a donc eu lieu vendredi au Centre LGBT le temps d’une soirée d’échanges autour des représentations des seins/poitrines/torses avec des retours d’expérience de différents groupes impliqués dans les questions de santé et au-delà.

Cette soirée a aussi été l’occasion de sortir mon appareil photo pour capter d’autres figures, bien vivantes. Je me sentais moi-même « outil » dans cette démarche, petite main s’afférant à accompagner un projet lancé par d’autres. Projet que je soutiens dans un mouvement auprès duquel je milite depuis un certain temps.

Ce n’est qu’en faisant, en étant personnellement actiVE au-delà de la simple exécution que je me suis sentiE investiE et agissantE. Voyant là une nouvelle façon de croiser les fils qui m’animent.

Je n’ai pas fini de métaboliser tout cela, d’autant que je suis dans un entre deux dans mon engagement associatif. J’ai tout le temps de voir les choses s’éclaircir avant qu’il soit question (pour moi) de montrer ce que j’ai capté d’images vendredi soir.

Une nouvelle opportunité d’exposition m’a été annoncée tout récemment, ce serait pour le printemps. Une occasion de montrer de la 2D et de la 3D, je devrais pouvoir en savoir plus courant de cette semaine. J’aurai ainsi là aussi tout le temps de réfléchir aux travaux à présenter en parallèle et aux modalités de transport de ceux-ci.

Le dépôt de la pièce pour le Salon d’Automne International France-Israël est pour demain lui.

S’en suivra le lendemain un retour à l’atelier avec la Deboulet pour qu’elle retrouve ses comparses déjà entreposées.

La sculpture préparée pour le concours Artymétal a semble-t-il mal supporté la cuisson. Je ne sais si c’est dû au séchage trop court ou a mon obstination à utiliser mon pain de terre cellulose qui avait pourtant copieusement moisi. Ne l’ayant pas encore vue moi-même, j’espère que je vais pouvoir en faire quelque chose en y adjoignant encore d’autres matériaux liés aux cadres de vie actuels (et non rêvés ceux-là comme la terre cellulose) : du plâtre et du map. Le tout en espérant aussi avoir le temps que cela sèche pour travailler ensuite la surface au brou de noix et à la cire avant de la présenter dimanche.

Sentier land artIMG_1896Sachant que mon samedi sera largement dévolu à l’évacuation de ce qui reste de mon intervention au pont du diable. on m’a en effet appris que les intempéries répétées de ces dernières semaines avaient eu raison de la structure. Et j’en suis raviE ! J’ai hâte de découvrir où, comment, cela a cédé, je ne manquerai pas d’en rapporter des images.

Bref, encore une semaine calme en Perspective :

Je vous la souhaite bonne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s