Travaux artistiques d'Ariane Sirota

Publication

English below

Je suis comme intimidée alors que je prépare cette mise à jour. Je me sens osciller.

Mardi, le vernissage à Lunel a été « intime », l’occasion de discuter longuement avec les quelques présents.

Jeudi, je n’ai pas fait que décrocher à Magalas, nous avons projeté une nouvelle coopération. J’espère pouvoir l’annoncer plus formellement avant leur trêve estivale.

Vendredi, j’ai appris qu’une proposition d’article avait été bien accueillie. Malgré l’annonce claire, considérant les dernières corrections comme de simples formalités, je n’ose encore vous en donner le cadre. Vendredi soir, j’étais euphorique. Épuisée, mais heureuse.

Samedi matin, je me suis attelée aux corrections, et j’ai recommencé à douter. Et puis j’ai reçu l’invitation à la préparation du sentier artistique de Mourèze. Alors pour me remettre dans une autre dynamique, j’ai préparé le texte de présentation de mon projet :

Anato(me)

Un mélange de parties du corps bien existantes dont certaines sont non seulement dissimulés aux regards mais aussi aux savoirs. Zones laissées vierges sur les schémas anatomiques, non dessinées, non nommées : inexistantes comme leurs propriétés ? L’éjaculation n’est pourtant pas un phénomène inconnu. Pas de hasard à mes yeux à cette capacité reste dans l’ombre, ou de l’ordre de la légende… pour certainEs !

Je vous laisse imaginer quelles formes visibles à la page du même nom pourront être reconnues dans la sculpture que je souhaite édifier à une échelle bien différente.

Puisque je reste d’humeur réflexive, c’est la rubrique Reflets qui s’étoffe cette semaine avec :

Bonne semaine !

Preparing this new post, I feel intimidated. I feel myself oscillating.

Tuesday  in Lunel, the private view was intimate, an opportunity to have nice talks with the few people attending the event.

Thursday, I was collecting L’Eaufant in Magalas, we also planned another exhibition. I hope to announce it before their summer break.

Friday, I learnt that an article I submitted should be published. Though the last corrections demanded were presented as simple formality, I don’t dare to tell more about it. Friday night, I felt euphoric. Exhausted, but happy.

Saturday morning, I started correcting my text, and I started doubting. Then I received the invite for a meeting in Moureze to prepare the artistic sent. So to put me in a good mood, I wrote the presentation of my project :

Anato(me)

A mix of body parts that do exist though some are not only hidden but denied. Zones left like blanks on anatomical charts, undrawned, unnammed : non existing just as their abilities ? Ejaculation is no unknown phenomenon. I see no fortuity in the fact that it’s concidered legendary… concerning some of us !

I let you imagine which shapes from the page with the same title will be recognizable in the sculpture I plan to built in a very different scale.

As I’m still reflecting, I’ve added knew pics in the Reflection category.

Have a good week !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s